Comment rempoter ses plantes d’intérieur

Comment rempoter ses plantes d’intérieur
Comment rempoter ses plantes d’intérieur
Noter cet article

Mes plantes d’intérieur, petit cocon de nature dans mon environnement de citadine, j’y tiens !  Mais dernièrement, j’ai constaté  qu’elles manquaient d’éclat et de tonus. Pourtant, je suis aux petits soins pour elles et je respecte un bon arrosage… Vite, un petit tour à la jardinerie où je les ai achetées pour demander conseil car je ne suis pas une spécialiste mais seulement un modeste jardinier en herbe. Si vous aussi, vous trouvez que vos plantes manquent de « pep’s »,  partagez avec moi ce que j’ai appris pour maintenir nos plantes d’intérieur en pleine forme. Elles vont vous remercier ! Alors comment rempoter ses plantes d’intérieur ?

L’entretien des plantes d’intérieur : les rappels

Lorsqu’on cultive une plante en pot, elle exploite la terre qui est à sa portée  et finit à terme par ne plus y trouver les éléments nutritifs dont elle a besoin. Comme pour conserver durablement ses fleurs en vase, les plantes d’intérieur en pot on besoin de nutriments en grande quantité.

Ça, vous le saviez, mais tout comme moi, vous avez dû avoir recours à l’engrais pour y remédier ?  C’est un bon geste, mais j’ai appris que l’apport d’engrais a ses limites et que de temps en temps il est nécessaire de renouveler la terre : c’est ce qu’on appelle le rempotage.

Il permet de redonner de la matière aux plantes afin de les nourrir mais aussi de leur redonner de l’espace pour se développer.

Comment remporter un plante d’intérieur

Le rempotage est une opération facile à réaliser et indispensable au bon développement de la plante. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer :

  • Tout d’abord, il vous faut choisir le bon moment :Sachez que la période la plus favorable au rempotage se situe au début du printemps. Observez également vos plantes et rempotez toujours juste avant que votre plante ne forme de nouvelles pousses.
  • Ensuite, mieux vaut utiliser un terreau de bonne qualité : Pour rempoter, vous aurez besoin d’un mélange adapté aux besoins de la plante concernée. Plantes vertes, plantes fleuries, orchidées… A chaque type de plante son terreau ! Facile, c’est inscrit sur le sac, et si vous ne voulez pas vous encombrer de sacs de terreaux spécifiques, choisissez le terreau universel, le bien-nommé, à déconseiller cependant pour les orchidées !
  • Puis, pensez à vous équiper du bon matériel : En général, on rempote la plante dans un pot au diamètre plus grand que le précédent, d’au moins 2 cm de plus. Il vous faudra aussi de quoi démêler les racines, c’est important ! Petite astuce : si vous ne détenez pas les outils du parfait jardinier, prenez une vieille fourchette dont vous tordrez le manche, elle fera office de griffe.

Rempotage plante intérieure

La technique de rempotage conseillée

  • Commencez par sortir la plante de son ancien pot. Autre petite astuce de jardinier : avant le rempotage, laisser sécher la motte de façon à ce que la motte se détache plus facilement du pot.
  • Puis, coupez avec un sécateur bien aiguisé les racines mortes, abîmées et fragiles ! Avec la griffe, retirez la terre en peignant les racines, surtout n’ayez pas peur de mettre les racines à nu, en retirant de la terre sur 3 cm de large, voire plus. La motte est enfin prête.
  • Ensuite, garnissez le fond du nouveau pot d’une couche drainante de graviers ou de billes d’argile expansée afin de laisser une évacuation possible de l’eau. Ce n’est pas obligatoire, mais ainsi, les racines ne risquent pas de pourrir.
  • Remplissez le nouveau pot avec le terreau adapté à votre plante comme s’il s’agissait d’une nouvelle plantation. Placez votre plante au centre du pot, en la tenant d’une main. De l’autre, ramenez du terreau neuf de façon à combler l’espace entre la motte et la paroi du pot. Ajoutez du terreau jusqu’à quelques centimètres sous le rebord du pot en tassant légèrement, ne remplissez jamais à ras.
  • Dernière étape, arrosez en noyant la base de la plante et durant les semaines suivantes en fonction de ses besoins.

Une vidéo pour illustrer le rempotage d’une plante d’intérieur

Votre plante est devenue trop importante pour effectuer un rempotage ?

Et bien, là aussi, sur les conseils de mon jardinier, j’ai la solution !  Plutôt que rempoter, on peut se contenter de surfacer régulièrement, c’est-à-dire de renouveler la terre en enlevant le maximum d’ancien terreau jusqu’à trouver les racines, mais sans les abîmer et en complétant ensuite avec un nouveau terreau, sans changer le pot ni même dépoter la plante.

Pour cela, couchez le pot et faites tomber autant de terre que vous pouvez, en griffant avec la fameuse fourchette par exemple, puis remettez le pot droit, remplissez de terreau frais tout le volume que vous avez retiré, puis arrosez. C’est tout !

Et voilà vos plantes d’intérieur de toute taille revigorées pour une année grâce au rempotage !

 

Détail de l'article
Comment rempoter ses plantes d’intérieur
Nom de l'article
Comment rempoter ses plantes d’intérieur
Description
Cet article indique comment rempoter ses plantes d'intérieur et donne des conseils pour leur entretien.
Auteur
Publisher Name
Jeremy

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER