Verrue Kératose séborrhéique : la reconnaître et la soigner

0
Kératose séborrhéique cest quoi

La kératose séborrhéique, anciennement nommée verrue séborrhéique est une affection qui se manifeste par l’apparition de petites verrues sur le torse et le dos, le visage, le cuir chevelu et les parties du corps où il y a des plis et des frottements réguliers (comme sous la poitrine avec un soutien-gorge).

Comment reconnaître les kératoses séborrhéiques ?

Les kératoses séborrhéiques présentent sous forme de taches plus pigmentées que la peau, leur ton oscille entre le beige clair et le marron très foncé. Leurs contours sont bien délimitées et peuvent mesurer de quelques millimètres à quelques centimètres. Au toucher, elles sont assez souples, granuleuses, et non pas rugueuses commes d’autres verrues, contre les verrues plantaires ou les kératoses dues à une oxydation solaire. En terme de texture, ces verrues sont palpables mais sont recouvertes d’une forme d’huile, ce qui les rend assez douces si on passe le doigt dessus.

Ce sont des verrues bénignes, qui ne sont pas contagieuses.

Elles peuvent toutefois se multiplier avec le temps. Pas d’inquiétude car elles ne font pas mal, mais peuvent démanger, surtout en été avec l’excès de sueur et le frottement avec les vêtements humides.

Les kératoses apparaissent en général entre 40 et 50 ans, même s’il est possible que le problème touche des personnes plus jeunes.

Kératose séborrhéique
Via @dermatolaser

Quelles peuvent être les origines des verrues séborrhéiques?

Ces excroissances ne doivent pas être confondues avec les autres formes de l’affection, qui sont dues au soleil. On les confond aussi avec des tumeurs cancéreuses, mais elles sont tout à fait inoffensives.

La kératose séborrhéique est causée par le papillomavirus humain (HPV). Les kératoses séborrhéiques peuvent être héréditaires.

Elles se développent aussi très souvent dans des zones de plis et de frottements, où il y a une production en excédent de sébum, d’où le nom de kératose séborrhée.

Si vous n’êtes pas sûr qu’une verrue n’est qu’une simple kératose séborrhéique et pas une affection plus grave ou qui mérite un suivi régulier, consultez un médecin ou un dermatologue pour vérification.

Kératose séborrhéique cest quoi

Comment traiter et soigner une kératose séborrhéique ?

Les  kératoses séborrhées sont des verrues bénignes, et non pas à l’origine de cancers. Elles ne présentent pas vraiment de danger, donc on ne les traite pas systématiquement.

En revanche, si la personne qui en est atteinte veut tout de même les faire retirer car elle ne trouve pas ça beau, que ça la gratte ou la gêne, notamment dans les plis, des solutions existent.

Sont envisageables : un traitement par cryothérapie, avec de l’azote liquide pour brûler la verrue, une intervention au bistouri pour retirer la verre ou l’électrocoagulation (avec un bistouri électrique qui favorise la coagulation rapide).

Le plus souvent, on en ressort avec une petite cicatrice blanche.

Ces interventions se pratiquent chez un dermatologue.

Existe-t-il des traitements naturels contre ce type de verrue ?

Avant toute tentative avec des remèdes naturels, il est important de demander l’avis d’un médecin. S’il ne s’agit pas vraiment d’une kératose séborrhéique, une solution à base d’huile essentielle peut avoir un effet inverse très problématique. Donc soyez bien sûre.

Si c’est bien ce type de verrue, elle peut se traiter grâce à l’aromathérapie et l’application régulière d’huiles essentielles (attention de ne pas en appliquer une trop grande quantité à la fois sous peine de provoquer des réactions irritantes). On peut notamment faire appel à l’huile essentielle de cannelle, qui adoucit l’aspect bombé de la verrue, à l’huile essentielle de citron, connu pour ses vertus désinfectante et qui limite les contaminations, donc la propagation de la verrue.

L’huile naturelle de ricin peut être intéressante dans ce cas, car elle contient de l’acide ricinoléique. C’est une molécule qui à la fois des vertus adoucissantes et nourrissante, associées également à une action antifongique et antibactérienne. Une véritable alliée ! Elle forme une protection sur la peau qui la nourrit et lui évite la déshydratation. L’huile de ricin renforce les cellules de la peau et lutte ainsi contre le vieillissement. Elle est d’ailleurs souvent utilisée comme base de crème cosmétique.

Dans tous les cas, on met une goutte d’huile sur un coton doux ou une compresse, qu’on applique sur la verrue en massant très légèrement, pour stimuler la zone. Attention d’être bien délicate à l’application, pour ne pas léser la peau outre mesure.

On peut aussi associer l’huile de ricin à quelques grammes de bicarbonate de soude (pas trop, ceci dit). On applique ce mélange par une compresse, de même que l’huile seule.

En homéopathie, une solution existe contre ces verrues : Dulcamara 4CH. Chaque matin jusqu’à disparition de la kératose, cinq granules à sucer, de préférence à jeûn.

Remplie de molécules antioxydantes, l’huile de noix de coco a aussi des actions positives sur l’activation du système immunitaire général. Elle va donc agir sur les cellules qui mûrissent et vieillissent et donc ralentir l’apparition de ces kératoses liées à l’âge.

Attention, il ne s’agit pas d’une solution miracle. L’application se fait avec un coton doux ou un coton-tige, directement sur la kératose, deux à trois fois par jour.

Comme pour beaucoup de verrues et excroissances, on peut essayer de ralentir le processus et faire peu à peu disparaître la kératose avec l’application quelques heures d’un mélange à base d’ail frais pilé et d’huile d’olive. Le premier booste les cellules et leurs défenses, la seconde hydrate la peau en profondeur. On prend cette sorte de pâte après avoir bien mélangé et on la pose sur la zone concernée, avec une gaze. On peut garder le dispositif quelques minutes ou plusieurs heures, selon l’activité.

Le citron a des vertus astringentes et désinfectantes. Les vitamines qu’il contient stimule les défenses immunitaires de notre organisme. C’est d’ailleurs pour ça que l’on conseille de faire des cures de jus de citron le matin, dans de l’eau tiède. On peut mettre ces propriétés à profit pour lutter contre les kératoses. On met un ou deux cotons, voire de la gaze ou une compresse non tissée dans du jus de citron pur, puis on pose sur la zone. Le mieux est de laisser agir plusieurs heures. Possibilité de le faire la nuit.

Les remèdes naturels, aussi puissants et non invasifs soient-ils, prennent plusieurs semaines pour une action en profondeur. Donc soyez patientes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici