Avis sur l’EEP ou extrait de pépins de pamplemousse

Le pamplemousse, de la famille des Rutacées, est le fruit d’une plante originaire d’Asie, dont les graines sont principalement utilisées à des fins thérapeutiques. A partir des pépins de pamplemousse est, en effet, obtenu un extrait considéré comme particulièrement bénéfique pour les soins de santé naturels, avec de nombreuses applications. Découvrons-les dans cet article dédié à l’extrait de pépins de pamplemousse.

Les bienfaits de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est obtenu à partir des pépins et des membranes du fruit déshydraté, par divers procédés qui conduisent à la formation de nouvelles liaisons chimiques, qui agissent sur un large éventail de micro-organismes nocifs, tels que les bactéries, les champignons, les virus, les levures, les moisissures, et même les parasites comme les vers et les poux, ainsi que les protozoaires comme l’amibe, cause de diarrhées et de dysenterie. L’extrait de pépins de pamplemousse est considéré comme un puissant antiviral et bactéricide.

Les propriétés des pépins de pamplemousse

L’EPP contient une grande quantité de substances permettant de lutter contre les maladies, d’antioxydants et de phytonutriments appelés bioflavonoïdes qui ont une action anti-inflammatoire et anti-allergique. Il contient des glucosides, dont la naringine, qui donnent un goût amer au fruit et à l’extrait liquide de graines.

Il contient également : Apigenin rutinoside, canférol, dihydrochanférol, heptaméthoxyflavonoïde, isosakuranetine (didima), néospéridine, nobiletine, parucirine et hesperine, capables de stimuler naturellement le système immunitaire.

L’extrait de pépins de pamplemousse contient également de la vitamine C, des stérols et des traces de sels minéraux. On lui attribue des propriétés anticancéreuses. Les substances présentes dans la pulpe et les pépins de pamplemousse seraient en effet capables de limiter le risque de cancer du côlon.

Elle possède des propriétés antivirales et antifongiques, associées à la capacité de combattre de nombreux virus et bactéries, dont Helycobacter pylori, un micro-organisme qui peut entraîner une augmentation excessive de l’acidité dans l’estomac, une inflammation de la muqueuse gastrique, un ulcère gastrique ou duodénal.

L’action antifongique peut être utile pour contrer le développement de champignons, de moisissures et de levures généralement présentes sur la peau et les muqueuses sans être nocifs, mais qui peuvent manifester une virulence en cas d’altération de la flore bactérienne intestinale, surtout après un usage prolongé d’antibiotiques, ou en raison d’un excès de stress, ou de baisses d’efficacité du système immunitaire.

La présence de vitamines A, C, E, de sélénium et de zinc dans l’extrait de pamplemousse en fait également un antioxydant efficace contre les radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire. L’extrait de pépins de pamplemousse semble également efficace contre les virus de l’herpès simplex et de la grippe, à tel point que lorsque la grippe, ou même un simple rhume, survient, il raccourcit l’évolution de la maladie, puisque l’action de l’EPP stimule le système immunitaire, évitant souvent les complications.

Les vastes domaines d’utilisations de l’EPP

EEP

Les domaines d’application de l’EPP sont très larges, car elle peut être utilisée dans des préparations à usage interne et/ou local en cas de gingivite, stomatite, aphtes, muguet, halitose, acné, mycose, rhume, grippe, maladies des voies respiratoires supérieures telles que rhinite, sinusite, mal de gorge, toux, otite, et déséquilibres de la flore intestinale, diarrhée, colite.

L’extrait de pépins de pamplemousse peut être ajouté aux détergents habituellement utilisés pour les pratiques d’hygiène normales, tels que le shampoing, le gel douche, la mousse de bain, les savons liquides pour les mains et l’hygiène intime, dans l’eau du bain de pieds, le bain de bouche, sur la brosse à dents ainsi que le dentifrice pour améliorer le nettoyage des dents et de la bouche.

Il est considéré comme un produit très utile à emporter lors de vos voyages. Il agit comme une arme naturelle contre les germes et peut être utilisé pour désinfecter les environnements et l’eau. Il peut également être utilisé pour éliminer les moisissures dans les douches, les toilettes et les surfaces lavables de la maison en diluant quelques gouttes dans l’eau et en l’appliquant avec un pulvérisateur. De la même manière, il peut être utilisé pour désinfecter pendant le nettoyage.

Il est également utilisé pour le soin des animaux domestiques, notamment en cas de piqûres de puces et de tiques. L’EPP est en fait un pesticide naturel qui est également utilisé pour protéger les plantes contre les insectes, sous forme de spray, après avoir été dilué dans l’eau.

Quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse peuvent être ajoutées à des pots de confiture artisanale pour obtenir un effet conservateur et anti-moisissure. Dans la préparation de cosmétiques naturels, il peut être utilisé comme conservateur.

L’EPP n’a aucune toxicité à court ou à long terme aux doses normalement recommandées. Elle peut donc être prise à des fins de prévention à long terme. Il est utilisé comme complément alimentaire, à utiliser en quelques gouttes et toujours dilué, par exemple dans des jus.

L’extrait de pépins de pamplemousse pour usage interne ne doit jamais être utilisé pur. Son goût est très amer et son dosage peut être différent selon la maladie à traiter.

Les contre-indications

Vous devriez toujours consulter votre médecin pour connaître l’utilisation exacte de l’extrait en fonction de votre état de santé. En effet, il faut savoir que la consommation de fruits frais ou de jus de pamplemousse, en conjonction avec des thérapies pharmacologiques, produit une altération de l’action des mêmes médicaments.

Les classes de médicaments qui subissent les effets secondaires du pamplemousse sont nombreuses et concernent les anxiolytiques, les antidépresseurs, les antiarythmiques, les antihistaminiques, les statines (pour le contrôle du cholestérol), les bloqueurs des canaux calciques (pour l’hypertension), les antibiotiques, la chimiothérapie, les immunosuppresseurs. Si vous suivez une thérapie pharmacologique, il est donc conseillé de demander l’avis de votre médecin avant d’utiliser le pamplemousse comme aliment.

Une vidéo pour conclure cet article

Don't Miss

Rêver de son ex : quelle est la signification ?

Alors que votre relation a pris fin depuis des années, votre ex continue de vous hanter dans votre sommeil. Vous vous demandez si c’est...

Quelles sont les différentes techniques d’épilation définitive ?

En plus d’être inesthétique, les poils sont sources d’inconfort pour les femmes. C’est pour cette raison que la chasse aux poils est devenu l’objectif...

Comment s’habiller quand on a du ventre et de l’estomac ?

Tous les jours, c’est la même rengaine : « quelle tenue porter pour camoufler son ventre ? ». Mine de rien, ce bidon constitue...

5ème chakra : le chakra de la gorge (Vishuddi), description et déblocage

Le chakra de la gorge, Vishuddi en sanskrit, est le centre énergétique de la communication. Il permet non seulement d’extérioriser notre vérité intérieure mais...

Conseils pour réussir ses ongles semi-permanents à la maison

Vous en avez assez des vernis qui s'écaillent au bout de trois jours ou qui perdent rapidement de leur brillance ? Passez aux vernis...

6 métiers de passion pour travailler avec les enfants

Les métiers de la petite enfance et de la jeunesse sont des métiers de passion qui peuvent attirer bon nombre de personnes. Des nouveau-nés...

Cosmétiques solides, les nouveaux alliés de nos salles de bain !

Révolutionnaires, zéro déchet, bons pour la santé… Les cosmétiques solides ne manquent pas d'atout ! D'ailleurs, ils s'invitent de plus en plus dans nos...