Respiration abdominale : une technique de relaxation

0
respiration abdominale technique bienfaits
Respiration abdominale : une technique de relaxation
5 (100%) 1 vote[s]

Nos rythmes de vie effrénés sont sources de stress. Celui-ci peut engendrer un mal-être réel et se répercute sur la santé à plusieurs niveaux. Parmi les techniques de relaxation, la respiration est l’une des plus accessibles et des plus efficaces.

En quoi la respiration abdominale permet-elle de se détendre et de se relaxer ?

Nous verrons dans cet article les bienfaits de la respiration ventrale, ainsi que la technique pour bien la maitriser.

La respiration abdominale : qu’est-ce que c’est ?

La respiration abdominale est ni plus ni moins que la technique de respiration que nous adoptons naturellement à la naissance. Elle fait appel au diaphragme. Les mouvements du ventre sont d’ailleurs très visibles avec la respiration abdominale. Pendant l’inspiration, alors que les poumons se remplissent d’air, le ventre se gonfle et se tend, tandis qu’il se rétracte lors de la phase d’expiration.

En grandissant, nombre d’entre nous a tendance à moins solliciter le ventre pour respirer, voire à n’utiliser que le nez et la bouche. Cette méthode de respiration thoracique insuffle moins d’air dans l’organisme. Il trouve donc moins d’apport en oxygène, et les problèmes de santé peuvent survenir. La gestion du stress est notamment plus difficile, et celui-ci devient plus envahissant, plus intense, ainsi que tous les autres symptômes qui peuvent y être liés, comme les maux de tête, les palpitations, la fatigue, l’agacement…

Avec la respiration ventrale le diaphragme, qui est le muscle de la respiration, est sollicité. Il n’est pas inerte et bloqué comme avec la respiration thoracique. La respiration diaphragmatique a un rythme lent, qui apaise l’organisme, avec un effet relaxant. Le diaphragme libre permet une sensation de bien-être, tandis que le diaphragme bloqué est source de tensions internes.

respiration abdominale technique bienfaits

Quels sont les bienfaits de la respiration abdominale ?

La respiration abdominale procure bien plus de bienfaits que la respiration thoracique.

Elle permet de faire refluer le stress. Celui-ci est responsable d’une mauvaise respiration, il est donc important de s’efforcer de maitriser son souffle en ces circonstances. Le rythme lent de la respiration abdominale est naturellement apaisant, comme des caresses internes à l’organisme. Il soulage les tensions au niveau physique, et ce mieux-être intérieur rejaillit sur le mental, au niveau psychologique. L’esprit est plus serein, il s’emballe moins vite, analyse mieux les situations et les émotions sont mieux gérées.  La sensation de détente est réelle et immédiate.

La respiration elle-même est plus efficace. En oxygénant mieux votre organisme, votre résistance à l’effort augmente. Vous êtes ainsi moins essoufflé. Vos capacités physiques s’en ressentent. Vous utilisez aussi mieux votre énergie, et votre morphologie peut en être modifié, certains symptômes du stress clairement diminués. Vous éliminez les toxines et autres impuretés, votre santé s’améliore. A long terme elle peut aider à vaincre certaines peurs ou phobies.

C’est un cercle vertueux qui se met en place, avec une sensation de mieux-être général grâce à la respiration ventrale. Ce sentiment influence aussi la confiance en soi, l’acceptation de soi, et facilite les interactions avec autrui.

Maitriser la technique de la respiration abdominale est important, car elle peut être mise en œuvre à n’importe quel moment, dès que le besoin s’en fait ressentir.

Comment réaliser la technique de la respiration abdominale ?

Pour ressentir ses bienfaits, la respiration abdominale se doit d’être effectuée correctement et régulièrement. Au début, il faut s’efforcer d’appliquer la technique, puis peu à peu, elle deviendra naturelle, comme celle des nourrissons.

Pour commencer à pratiquer la respiration abdominale, il est préférable de le faire dans un environnement calme et apaisant, propice à la concentration. Il est aussi recommandé de débuter son entrainement lorsque l’esprit est apaisé, pour pouvoir se concentrer pleinement sur sa respiration sans que les pensées soient obstruées.

Il s’agit de s’installer dans une position de confort, d’être parfaitement à l’aise. Les exercices de respiration abdominale peuvent s’effectuer debout, assis ou couché. Pour commencer, la position allongée sera peut-être celle qui permettra de constater le plus facilement l’amplitude des mouvements du ventre. Poser une main sur le ventre vous permettra de ressentir les effets de la respiration abdominale. Si vous choisissez de pratiquer debout ou assis, placer l’autre main sur le bas du dos, zone qui doit rester quant à elle immobile.

Lors de la phase de l’inspiration, le volume du ventre, et plus précisément du bas-ventre, va augmenter. La respiration abdominale se veut profonde, il faut donc remplir d’air ses poumons au maximum. Toutefois, la poitrine ne doit quasiment pas bouger, contrairement au ventre. C’est le diaphragme qui doit être sollicité et le bas ventre se soulever à son plus haut niveau. L’inspiration se fait par le nez. Vous devriez ressentir le mouvement sur votre main, qui sera repoussée de plusieurs centimètres.

Lors de la phase de l’expiration, il faudra au contraire chasser le maximum d’air. Le ventre va donc redescendre à mesure que l’air sera expulsé des poumons. L’expiration est elle-aussi lente, il s’agit d’expirer progressivement, avec un souffle régulier et constant. Si l’inspiration se fait depuis le nez, l’expiration passe quant à elle par la bouche, à l’aide d’une contraction des muscles abdominaux, d’où le nom de cette technique de respiration.

Ce procédé devra être recommencé plusieurs fois de suite pour que les effets relaxants commencent à être ressenti. Pendant la phase expiratoire, le parallèle est souvent fait entre le rejet du dioxyde de carbone et l’élimination des soucis, du stress, de l’anxiété et autres pensées négatives.

Praticable dans toutes les positions et sans matériel, la respiration abdominale peut être facilement mise en œuvre au quotidien, dans toutes les situations, dans un cadre privé comme dans un cadre professionnel.

respiration ventrale technique

Cette technique de respiration et de relaxation dans lequel le diaphragme joue un rôle essentiel est rapide à maitriser et peut-être pratiquée seule, car sans danger. Toutefois, au début, pour être sûr d’effectuer les bons gestes, il est possible de solliciter l’accompagnement d’un professionnel de la respiration, comme un maitre yogi ou un sophrologue par exemple.

La respiration abdominale, bien qu’innée, est peu à peu délaissée de manière inconsciente au profit d’une respiration thoracique, moins bénéfique. Il est possible toutefois de s’efforcer de suivre quelques exercices simples jour après jour pour parvenir à retrouver cette technique de respiration sollicitant le diaphragme et aller vers le mieux-être et la relaxation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici