Quelles sont les meilleures alternatives aux protections hygiéniques jetables ?

Après avoir régné en maîtres incontestés sur nos menstruations pendant de longues décennies, les tampons et autres serviettes jetables sont (enfin) devenus une possibilité parmi d’autres. Joie, bonheur et allégresse, il n’y a plus d’obligation à remplir nos poubelles (et notre planète) de protections à usage unique à chaque cycle ! Plusieurs alternatives saines et plus écologiques sont aujourd’hui disponibles, et on vous dit tout sur la culotte menstruelle, la serviette lavable et la cup.

Tampons et serviettes jetables : les dangers

Il y a deux raisons majeures à vouloir se passer définitivement des serviettes hygiéniques et tampons jetables. La première est évidemment écologique : les protections menstruelles jetables représentent une quantité de déchets non biodégradables plus que conséquente, ce qui pose un réel problème environnemental. La seconde raison pour laquelle on peut vouloir se tourner vers des alternatives lavables et plus éco-friendly telles que la serviette hygiénique réutilisable ou la culotte de règles, c’est tout simplement notre santé. Les protections hygiéniques à usage unique sont bien souvent bourrées de produits chimiques : blanchiment au chlore, parfum de synthèse, gels à base de polymères, pesticides, viscose… Le tableau est loin d’être réjouissant, et n’oublions pas que le vagin, tout comme la vulve, sont extrêmement sensibles aux agressions extérieures. Pour prendre soin de soi, de son vagin et de la planète, il est préférable d’arrêter les tampons et autres serviettes hygiéniques classiques.

Protections hygiéniques réutilisables : quelles sont les options ?

Comme nous le disions, il existe aujourd’hui un nombre assez conséquent de protections hygiéniques lavables et réutilisables, parfaitement saines et écologiques. Petit catalogue des principales options.

Les serviettes hygiéniques lavables

culotte de règle et serviette hygiénique lavable

Les serviettes hygiéniques lavables fonctionnent exactement comme leurs cousines jetables : elles se placent sur la culotte, recueillent le sang et se changent au même rythme en fonction de votre flux. Les serviettes hygiéniques réutilisables s’adaptent à votre flux, qu’il soit léger, moyen ou (très) abondant. La serviette lavable reste bien en place au moyen de pressions ou d’un scratch et est parfaitement imperméable grâce à une couche de matière synthétique, aucun risque de tâche sur vos culottes. L’entretien est également très simple puisqu’il suffit de rincer sa serviette hygiénique à l’eau froide (voire de la laisser tremper si besoin) puis de la glisser dans la machine à laver et de la laisser sécher à l’air libre. Si vous devez changer votre serviette hygiénique réutilisable à l’extérieur, il suffit de glisser l’ancienne dans une petite pochette imperméable et de ranger ça incognito dans votre sac. En plus d’être saines, confortables et pratiques, les serviettes hygiéniques lavables sont également très jolies puisqu’il en existe de toutes les couleurs et avec tous les motifs que vous pourriez imaginer, on adore.

La culotte menstruelle

culotte de règle et serviette hygiénique lavable (2)

Dernière arrivée sur la scène des protections menstruelles réutilisables, la culotte périodique a déjà la cote. Et on comprend bien pourquoi : ultra-confortable, anti-fuites, parfaitement saine et incroyablement facile à utiliser et à entretenir, la culotte de règles est un petit bijou d’ingénierie menstruelle. Elle se présente comme une culotte classique, mais avec un cœur hautement absorbant qui retient le sang, empêche l’apparition de mauvaises odeurs , ne devient pas humide et est assez fin pour se faire oublier aussitôt la culotte hygiénique enfilée. Pour réaliser ce petit miracle, le cœur absorbant d’une culotte pour règles est composé de 3 couches : la doublure interne, tout douce, la couche absorbante, et la doublure extérieure imperméable. Vous pouvez même choisir le niveau d’absorption : flux léger, moyen ou abondant (voire très abondant chez certaines marques). On vous recommande évidemment d’opter pour des matières naturelles et labellisées. Côté entretien, rien de sorcier, il suffit de rincer sa culotte de règles à l’eau froide, de la laver en machine, généralement à 30°, et de la laisser sécher tranquillement à l’air libre. Le seul inconvénient de la culotte pour les règles est qu’elle est assez peu pratique à changer quand on n’est pas chez soi, mais ce n’est que rarement nécessaire puisqu’on peut les porter jusqu’à 12 heures. Vous trouverez en plus toutes sortes de modèles, du plus basique noir à la culotte menstruelle à dentelle, en passant par le shorty plumetis, il y en a pour tous les goûts.

La coupe menstruelle

culotte de règle et serviette hygiénique lavable

Petite révolution dans le monde des menstruations, la coupe menstruelle ou « cup » a déjà conquis de très nombreuses utilisatrices. Le système est très simple : c’est une petite coupelle semi-rigide (en latex ou silicone généralement) qui se place à l’intérieur du vagin et qui recueille le sang des menstruations. A la fin des règles, on la stérilise et on la range en attendant le cycle suivant : facile, efficace, écologique et économique. Le seul inconvénient, c’est qu’il faut être assez à l’aise avec son corps pour pouvoir la positionner correctement, et assez à l’aise avec ses règles pour supporter d’avoir un peu de sang sur les doigts, mais on est loin de la scène de crime, rassurez-vous. Rappelons également que la cup étant une protection interne, elle est, au même titre que les tampons, susceptible d’être responsable d’un syndrome du choc toxique. C’est très rare, mais ça existe, et les protections externes type culottes menstruelles, qui n’obstruent pas le flux, semblent diminuer le risque.

 

Don't Miss