Quels sont les signes d’une relation toxique ?

Un journaliste bien connu de la presse nord-américaine, Walter Winchell, a dit « jamais au-dessus de vous, jamais en dessous de vous, toujours à côté de vous ». Cela semble logique quand on parle de relations, mais ce n’est pas toujours comme ça. Dans certaines relations, en fait, il y a une nette asymétrie dans la dynamique relationnelle. Mais comment reconnaître une relation toxique ?

Dans la vie de tous les jours, il est normal de penser ou de passer beaucoup de temps avec son partenaire ; il n’est cependant pas aussi sain d’envahir son espace personnel et de s’annuler complètement.

En fait, beaucoup de gens ne se rendent pas compte qu’ils sont complètement immergés dans une relation toxique parce qu’ils considèrent certains comportements comme normaux. La perte d’intimité et d’individualité est associée à l’amour pour l’autre. C’est pourquoi nous avons décidé de vous parler de certains signes permettant de reconnaître une relation toxique. Lisez la suite pour en savoir plus !

Les signes pour reconnaître une relation toxique

signes-relation-toxique

Perte d’autonomie

Le premier signe qui nous aide à reconnaître une relation toxique est la perte d’autonomie. Même si dans la phase initiale de l’amour, ce manque peut être considéré comme normal, une fois surmonté, nous sortons généralement de cette forme d’isolement.

Couple à charge

Si un couple ne passe pas cette phase, il commence à fermer ses frontières et à s’isoler du reste du monde. Au début, les deux partenaires ne s’en rendent pas compte, mais tôt ou tard, ils découvrent un certain degré d’isolement social et la détérioration de leurs relations personnelles.

Une personne a besoin de son individualité au sein du couple. En d’autres termes, elle doit maintenir ses relations et ses liens sociaux dans différents domaines de la vie. Si cet aspect est perdu, l’individu devient plus enclin aux abus et moins réceptif aux stimuli de l’environnement. C’est ainsi que naissent la jalousie et les conflits dans les relations avec les tiers et la réduction des relations sociales et familiales.

Relation asymétrique

Un autre aspect qui aide à reconnaître une relation toxique est l’asymétrie. L’existence d’un rôle dominant de l’un des partenaires, voire des deux selon la situation, empêche le développement personnel et favorise les situations de dépendance, de manipulation ou de maltraitance. Un exemple d’asymétrie est la nécessité d’obtenir l’approbation et la confirmation de l’autre pour que sa vie ait un sens.

La relation entre le mari et la femme doit être celle de deux meilleurs amis.

Une relation saine est symétrique, c’est-à-dire que les deux partenaires sont égaux. Si l’un des deux se tient au-dessus de l’autre, la symétrie est perdue. Il est difficile de le reconnaître, car dans de nombreux cas, il est confondu avec l’amour, au lieu du contrôle et de la jalousie.

Vaines tentatives pour retrouver l’indépendance

Un autre signe typique d’une relation toxique est la tentative de l’un des partenaires de retrouver son indépendance, suivie de la réponse négative de l’autre.

Prendre conscience d’une relation toxique n’est pas facile, mais on peut toujours en prendre conscience malgré les peurs, les conflits et les problèmes. Toutefois, il se peut que la personne ne veuille pas faire face à ce qu’une telle situation impliquerait. La réaction la plus courante est de se mettre sur la défensive, incapable de reconnaître les erreurs et de réfléchir à la relation.

Dans ce contexte, le développement des amitiés et des relations sociales peut être positif pour les deux partenaires. Un simple café avec un collègue ou un membre de la famille suffit.

La peur de la solitude

Voici un autre indice qui nous aide à reconnaître une relation toxique. La peur d’être seul si le partenaire nous abandonne peut prolonger cette dynamique dans le temps.

Généralement, ces craintes découlent d’expériences passées avec le couple lui-même ou de relations antérieures. Dans tous les cas, ils génèrent de l’insécurité et sont toujours prêts à déstabiliser le lien avec l’autre personne.

Dans ces cas, il est nécessaire de communiquer, mais il faut être très prudent et choisir le moment, les mots et le ton les plus appropriés. Parfois, cependant, les motivations de ces comportements sont si profondément enracinées et compliquées que l’aide d’un professionnel est nécessaire comme le détaillé sur psychologies.com.

Pour aller plus loin :

En conclusion : comment se libérer d’une relation toxique ?

Don't Miss

Épilation laser : avantages, inconvénients, prix

Rasoir, cire froide et chaude, épilateur électrique : que de choix pour se débarrasser des poils disgracieux et retrouver un confort optimal. Malheureusement, la plupart...

4ème chakra : le chakra du cœur (Anahata) : description et déblocage

Le chakra du cœur, comme son nom l’indique, est le centre énergétique lié à l’amour inconditionnel. Lorsque tout va bien, ce chakra amène compassion,...

2éme chakra : le chakra sacré (Svadhisthana) : description et déblocage

Le deuxième chakra, Svadhisthana en sanskrit, est le chakra du plaisir par excellence ! Non seulement, il régit la sexualité mais également tout ce...

Morphologie en O : Comment s’habiller quand on est ronde ?

Avoir du style, quelle que soit sa morphologie, c’est tout à fait possible ! Toutefois, pour bien mettre en valeur ses atouts, il convient de...

3ème chakra : le chakra du plexus solaire (Manipura) : description et déblocage

Chakra de la confiance en soi et de la volonté, le plexus solaire est le troisième centre énergétique en partant du bas. Réel allié...

1er chakra : le chakra racine (Mulhadara), description et déblocage

Premier des sept chakras principaux, le chakra racine est le centre énergétique qui soutient tous les autres. D’ailleurs, tout travail sur les chakras commence...

Tout savoir sur l’épilation du maillot brésilien

S'épiler le maillot est un indispensable pour s'assurer du confort, que ce soit pour se préparer à une soirée en amoureux ou pour faire...