Le bouturage du Papyrus

Le bouturage du Papyrus

Le Papyrus, une petite touche d’Egypte Antique dans votre salon !!

Le bouturage du Papyrus
5 (100%) 1 vote

On ne vous parle pas d’un support pour plume d’oie, mais d’une jolie plante qui vous permettra d’ajouter un peu de verdure dans votre appartement. En plus, bouturée, c’est plus écologique ! Découvrons ensemble comment réussir le bouturage du Papyrus.

Quelques notions à connaître sur le Papyrus avant de commencer notre cours de jardinage :

  • Le Cyperus Alternifolus est une plante originaire de Madagascar. Elle est cultivée dans le monde entier comme plante d’eau ou d’appartement et bientôt elle sera… dans votre salon.
  • Un peu d’Histoire : La plante Papyrus était très commune à l’ère Antique. Elle était représentée sur les temples ou portée lors de procession et signifiait la renaissance et la régénération du monde.
  • D’un point de vue étymologique, le mot vient de papyrus, emprunté à l’égyptien antique per-peraâ qui donne au pluriel papyri et signifie la fleur du roi. Il est à l’origine du mot papier.

Mais aujourd’hui nous n’allons pas nous intéresser à la création du papier en des temps anciens mais à la technique du bouturage du papyrus.

Le bouturage du papyrus

Le papyrus se reproduit principalement par ces racines qui font émerger de nouvelles tiges. Pour le bouturer, évidemment, il faudra trouver un ami, une connaissance ou un voisin qui en possède un pied (plant-mère)…

  1. Sectionnez quelques tiges de papyrus bien vertes.
  2. Coupez la longue tige à une dizaine de centimètres du toupet.
  3. Immergez la bouture, tête en bas dans un pot à confiture rempli d’eau. La tige plongée ainsi va produire des racines, puis de nouvelles tiges vers le haut. Remplissez régulièrement le pot d’eau à cause de l’évaporation.
  4. Attendez environ 3 semaines : de petites racines vont apparaître. Le pot de boutures doit être mis vers une fenêtre.
  5. Prenez un pot en terre, vous en boucherez le fond avec un caillou et quelques cm de billes d’argile (ou de gravier).
  6. Mettez dans votre pot un mélange de terre du jardin et/ou de terreau, jusqu’à 5 cm du bord.
  7. Faites de petits trous de 5 cm de profondeur dans la terre où vous plongerez vos boutures après avoir dégagé les racines des anciennes feuilles, et rebouchez le tout. Bien répartir les boutures dans tout votre pot.
  8. Arrosez et… il ne reste plus qu’à attendre que ça pousse !

papyrus bouturer

 

Une vidéo détaillant la manipulation pour bouturer du papyrus

L’entretien du papyrus

Vous avez réussi le bouturage du papyrus et vous voila en possession d’une magnifique plante qu’il vous faudra entretenir, suivez le guide!

  1. Veillez à ce que la terre soit toujours humide
  2. Le papyrus aime la lumière et l’humidité. Les emplacements idéaux : vers une porte fenêtre ou dans votre salle de bains.
  3. Si vous voyez des tiges jaunies, les couper à la base.
  4. Ne pas hésitez à changer de pot si vous voyez que votre papyrus ne peut plus se développer.
  5. L’hiver, le papyrus doit être gardé à l’intérieur et l’été vous pouvez le sortir sur votre terrasse ou dans votre jardin en lui baignant les pieds dans une cuvette d’eau. Il va adorer ! Le papyrus étant un pompeur d’eau, vous pouvez même utiliser l’eau de rinçage de vos légumes pour l’abreuver.

Si par hasard vous l’arrosiez un peu trop et que vous voyiez apparaître un peu de mousse : prenez une fourchette et grattouillez la terre avec pour l’enlever. En même temps vous allez aérer la terre, ce qui sera bon pour la plante. Eh oui, tout le monde a besoin de respirer !!!

Si vous vous y prenez bien, le papyrus peut avoir des tiges allant jusqu’à 3 m de haut. Mais il vous faudra plutôt le faire pousser en extérieur dans ce cas… et vous aurez une superbe barrière végétale que tous vos voisins vous envieront !

Toutes et tous à vos pelles… et préparer les boutures !

Détail de l'article
Le bouturage du Papyrus
Nom de l'article
Le bouturage du Papyrus
Description
Cet article détail comment réaliser le bouturage du Papyrus ainsi des actions d'entretien de cette plante.
Auteur

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER