Graine de lin et huile de lin : bienfaits et consommation

0
comment cuisiner l'huile de lin

L’huile de lin a aujourd’hui le vent en poupe. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. Fût un temps, elle a même été interdite en France. Quelles sont les caractéristiques des graines et de l’ huile de lin ? Que faut-il savoir avant de les utiliser ? Présentation d’une huile végétale controversée : l’huile de lin.

L’huile et graines de lin : quelle est leur histoire ?

Le lin est un végétal dont l’exploitation était à l’origine essentiellement tournée vers le textile.

Les graines de lin ont cependant été travaillées très tôt pour en extraire de l’huile. Les propriétés des graines et de l’huile ont été reconnues comme utiles pour améliorer la santé sur certains facteurs. Toutefois, la fragilité des graines et de l’huile de lin ont aussi pu être rapidement constatées, et elle ont été destinées à d’autres usages, comme la fabrication de peintures.

En effet, l’huile de lin ne se conserve pas longtemps et dans des conditions spécifiques. Sans cela, elle devient vite rance. Et c’est à ce stade qu’elle a été jugée comme présentant des risques potentiels pour la santé.

Face à cette suspicion, les graines et l’huile de lin ont été interdites en France jusqu’en 2009. Les autres pays européens n’avaient pas le même avis sur cette huile végétale et autorisaient donc sa commercialisation.

Depuis 2009 donc, il est de possible de se procurer de l’huile de lin en France. Toutefois, elle est encadrée par une réglementation très stricte. Elle se doit notamment d’être pressée à froid. Il est recommandé que le contenant soit en verre opaque car la lumière altère la qualité de l’huile de lin et de petit format car la conservation de cette huile est courte.

Quels sont les bienfaits des graines de lin ?

Malgré qu’elles soient extrêmement sensibles, les graines de lin desquels est extraite l’huile végétale présentent des bienfaits avérés.

L’huile de lin est une huile végétale. Elle est consommable et peut donc servir à cuisiner et à assaisonner les mets.

Mais c’est surtout pour ses bienfaits pour la santé que les graines de lin sont aujourd’hui plébiscitées, ainsi que son utilité dans la mise en beauté.

En ce qui concerne la santé, l’huile de lin se caractérise par sa richesse en oméga 3 et en oméga 6. Elle est également dépourvue de cholestérol. Cette spécificité en fait en atout pour les protéger les artères, le cerveau et le cœur. Elle est donc bénéfique à l’ensemble du système cardio-vasculaire, et peut aussi aider à prévenir les maladies qui peuvent l’impacter. Elle joue aussi un rôle important pour prévenir et ralentir la maladie d’Alzheimer. On lui prête aussi des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes. Le transit intestinal bénéficie lui aussi des bienfaits des graines de lin.

Sur un plan beauté, les graines de lin ont aussi des attraits non négligeables. Elle sont bénéfiques pour la beauté de la peau, grâce à ses propriétés adoucissantes et apaisantes. Elles l’aident à se régénérer rapidement, tout en la nourrissant. Elles peuvent donc permettre d’apaiser les maladies dermatologiques comme l’acné, l’urticaire ou l’eczéma par exemple. Elles aident la peau à conserver son élasticité, à être peu marquée par les rides et les signes de l’âge. Les graines de lin et l’huile de lin sont donc de parfaits anti-rides, en prévention ou pour des peaux matures. Par ailleurs, le lin redonne de la brillance au cheveux ternes.

avantages de l'huile de lin

Quels sont les dangers des graines de lin ?

Si les graines de lin présentent de nombreux atouts, elles n’en restent pas moins parfois dangereuses.

Leur mode de production et leur stockage demandent tout d’abord des précautions spécifiques comparées à d’autres graines et huiles végétales. Le stockage dans un verre opaque et en petite quantité, à savoir 25 cl maximum, est une conséquence directe de la sensibilité de cette matière première.

Une fois ouverte, l’huile de lin s’oxyde très vite, même conservée au réfrigérateur. La durée maximale de conservation après ouverture est estimée à 3 mois, mais elle ne doit plus être consommée dès que son goût est altéré. Car elle peut alors présenter un risque de toxicité pour la santé. Sa conservation se fait aussi à l’abri de la lumière.

L’huile de lin ne doit pas être chauffée, elle se consomme crue, en l’état.

Même si la chaîne de production et de distribution est très normée, la consommation des graines et de l’huile de lin est vivement déconseillée aux bébés et aux jeunes enfants de moins de 3 ans.

Les femmes enceintes sont aussi invitées à ne consommer ni graines ni huile de lin.

L’huile et les graines de lin sont par ailleurs contre-indiquées pour les personnes atteintes de certaines pathologies, comme par exemple des problèmes intestinaux ou à la thyroïde. Il en va de même en cas de prise d’un traitement hormonal.

En cas de doute, il est essentiel de solliciter l’avis d’un médecin.

Comment consommer les graines ou l’huile de lin ?

L’huile et les graines de lin doivent donc être consommées crues, puisque la chaleur altère leurs propriétés et les rend impropres à la consommation, voire même toxiques dans certains cas.

L’huile ne peut donc pas servir à la cuisson. Elle se réserve comme assaisonnement à des préparations froides. L’huile est conditionnée dans des bouteilles en verre opaque à l’abri de la lumière, dans un format de 25 cl maximum. Dès lors où son goût paraît suspect, il est important de ne plus la consommer et d’en ouvrir une nouvelle bouteille.

Présentation d'une huile végétale controversée l'huile de lin

L’huile de lin peut aussi être commercialisée sous forme de gélules, tout comme les autres huiles végétales telle que l’huile d’onagre par exemple. Elles devront être stockées et utilisées dans les mêmes conditions que l’huile de lin en bouteille.

Les graines de lin doivent être travaillées avant de pouvoir être ingurgitées. Il est nécessaire de les moudre, de les broyer ou de les concasser, car l’organisme n’arrive pas à venir à bout de l’épaisse coquille qui les protègent. Consommées en l’état, leurs nutriments et leurs bienfaits ne pourront pas être libérés et profiter au corps.

Faire tremper les graines de lin plusieurs heures dans de l’eau est aussi un geste indispensable pour faciliter leur assimilation par l’organisme.

Les graines de lin entières se conservent durablement. Une fois moulues, il convient toutefois de les consommer rapidement, sous un mois maximum.

L’idéal est de moudre juste la quantité adéquate quand le besoin ou l’envie se présente.

Les graines de lin sont parfaites pour garnir une salade ou se mêlent parfaitement à un bol de céréales, apportant une saveur rappelant celle de la noisette. Il s’agit encore une fois de préparations froides et minutes, pour que le produit ne s’altère pas.

Les graines et l’huile de lin, bien que longtemps décriées, retrouvent leur place de noblesse en France par leur nombreux bénéfices sur la santé et la beauté. Sous observation toutefois, car le produit reste fragile et sensible. Sauf contre-indications médicales, la consommation du lin, en petites quantités mais prises de façon régulière, apporte bon nombre des apports journaliers nécessaires pour se maintenir en forme et se protéger contre certains facteurs de risques pour la santé. La consommation d’huile ou de graines de lin doit s’inscrire dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée accompagnée d’une activité physique suffisante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici