Étudiants : comment se faire aider pour financer ses études ?

Si vous êtes étudiant, ou futur étudiant, vous vous posez certainement la question du financement de vos études. Suivant le parcours choisi, les études peuvent coûter cher. Mais, quand on est étudiant, les revenus sont souvent très maigres. Nous vous proposons de trouver ici les principales aides pour financer ses études, ainsi que l’avantage d’ouvrir un compte étudiant pour gérer vos dépenses.

Le compte bancaire étudiant

Ce n’est pas toujours simple de trouver une banque pas cher pour étudiants. Malheureusement, la plupart des étudiants n’ont pas de salaire (ou vraiment très peu) et ont un budget très serré. Il est donc important de trouver une banque adaptée à ce type de situation, pour ne pas avoir à payer de frais annexes et faire des économies. Et pour gérer son propre budget, il faut ouvrir un compte bancaire. Plusieurs banques proposent des offres intéressantes pour les étudiants la première année. Il est possible d’ouvrir un compte bancaire étudiant pour un an et de choisir ensuite une banque en ligne.

Financer ses études : les bourses et les aides de l’État

etudiant comment se faire financer études

Les bourses sur critères sociaux

Vous pouvez faire une demande de BCS si vous avez moins de 28 ans. Plusieurs critères sont pris en compte pour déterminer le montant auquel vous avez droit : votre situation familiale et financière, la distance entre votre domicile et vos études, le diplôme, la nationalité, la présence en cours et la progression dans vos études. Le montant est donc variable : vous pouvez être simplement exonéré de la CVEC (contribution à la vie étudiante) ou recevoir jusqu’à plus de 5 700 € sur 10 mois. Pour faire une demande, vous devez remplir le DSE (dossier social étudiant) auprès du Crous.

L’aide au mérite

C’est une aide qui vient compléter la BCS. Pour la recevoir, vous devez avoir eu la mention très bien au baccalauréat, faire une demande de DSE et prévoir d’intégrer un établissement d’enseignement supérieur.

L’aide urgente du Crous

Il est possible de recevoir une aide spéciale du Crous pour une situation occasionnelle et urgente : accident, perte de job, problème familial, etc. Votre demande doit être examinée par une commission et un entretien peut être nécessaire. Cette aide varie entre 1 009 € et 5 551 € pour l’année (sur 10 mois). Elle ne peut pas se cumuler avec la BCS.

Les allocations pour la diversité (fonction publique)

Cette allocation vise à soutenir les candidats méritants à préparer les concours de la fonction publique (surtout pour l’IPAG et CPAG). Des critères de ressources et de résultats des études déterminent l’obtention de cette allocation, qui s’élève à environ 2 000 € pour l’année.

L’aide à la mobilité en master

Les boursiers inscrits en Master dans une autre région que celle où ils ont fait leurs études (là où ils ont fait leur licence) peuvent bénéficier de cette aide, d’un montant de 1 000 €.

Comment financer ses études à l’étranger ?

Si vous prévoyez de faire un échange inter-établissement dans le cadre de Erasmus+, vous pouvez percevoir une allocation Erasmus. Prévoyez d’envoyer votre demande au service des relations internationales de votre établissement entre 6 à 12 mois avant votre départ. Les montants sont de 200 à 300 €/mois pour les études et de 350 à 450€ /mois pour un stage à l’étranger. Vous pouvez cumuler cette aide avec la BCS. Il existe également l’aide à la mobilité internationale pour les boursiers qui vont à l’étranger pour un stage ou pour un échange académique. D’un montant de 400 €/mois pour 9 mois maximum.

Les autres moyens de financer ses études : aides privées et prêts étudiants

etudiant comment se faire financer études

Les prêts étudiants

Les prêts étudiants sont assez intéressants : sans conditions de ressources et sans caution, pour 15 000 € maximum. Les taux d’intérêts varient d’une banque à l’autre, mais ils sont souvent avantageux. Pour en bénéficier, vous devez avoir moins de 28 ans.

Les aides privées

Certaines grandes écoles (HEC, Polytechnique…) disposent de fondations ou d’associations qui proposent des aides aux étudiants boursiers. En règle générale, elles offrent une exonération de la totalité ou d’une partie des frais de scolarité et de concours. Dans certaines écoles d’ingénieur, on peut utiliser le système du sponsoring : une entreprise partenaire de l’école en question peut financer vos frais de scolarité et vous délivrer une bourse pour que vous travailliez dans l’entreprise en question une fois vos études terminées.

Autres aides

Il existe des aides locales et d’autres solutions pour financer ses études :

  • les bourses des conseils régionaux pour les étudiants en formations paramédicales ou sociales : n’hésitez pas à demander des renseignements auprès des centres régionaux ou des établissements de formation ;
  • des communes ont instauré le RME, le revenu minimum étudiant : pour savoir si ce revenu est mis en place dans votre commune, vous devez vous renseigner auprès de la collectivité ;
  • choisir de faire des études en alternance (pour les filières de type BTS, DUT, licence et master pro) : c’est un bon compromis pour avoir un petit salaire durant les études et une formation professionnelle, surtout si vous ne rentrez dans aucun critère d’attribution pour les aides et les allocations étudiantes classiques ;
  • le célèbre job étudiant : il existe encore et toujours, pour compléter les revenus et boucler les fins de mois !

La vie d’étudiant n’est pas toujours facile. Surtout quand on doit parler finances et compte en banque ! Mais fort heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs aides et allocations étudiantes. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre établissement, de votre commune et de votre centre régional pour avoir toutes les informations nécessaires sur les différentes aides pour financer vos études.

Don't Miss