Doudou : jusqu’à quel âge le laisser à son enfant ?

Pouvant être une peluche, une poupée de chiffon, une couverture ou tout simplement un morceau de tissu, le doudou est un objet qui revêt une signification particulière pour les enfants. Plus qu’un simple jouet, c’est un véritable compagnon de tous les instants pour les petits. Dans cet article, nous vous apportons quelques éléments de réponse aux questions les plus fréquentes que se posent les parents sur le doudou : de quoi s’agit-il exactement ? À quel âge les enfants s’y attachent et s’en détachent-ils ? Faut-il le lui enlever ou plutôt lui laisser ce compagnon de confiance jusqu’à ce qu’il se sente prêt à s’en détacher ?

Le doudou : le tout premier compagnon et confident de votre enfant

Doudou : jusqu'à quel âge le laisser à l'enfant ?

De manière générale, les parents achètent un doudou à leur enfant dans le but de leur faire plaisir et d’éveiller leurs sens ainsi que leur curiosité. Mais au fil du temps, les enfants peuvent s’attacher d’une manière particulière à ce « jouet » et en faire un véritable petit compagnon.

Considéré par les experts de la petite enfance comme un objet transitionnel, il permet aux enfants en bas âge de mieux vivre les moments de séparation temporaire d’avec leurs parents. Il fait ainsi office de médiateur entre un enfant et ses proches, l’aidant ainsi à acquérir progressivement son indépendance affective.

Il faut garder à l’esprit que si le doudou peut aider votre enfant à se sentir en sécurité et aimé, il ne remplace en aucun cas votre amour et votre présence. Même si votre enfant adopte un doudou, il aura toujours besoin de vos marques d’affection (câlins, bisous, caresses…).

Si votre enfant n’en possède pas encore, renseignez-vous dès maintenant sur les plateformes spécialisées en ligne et commandez un doudou conforme aux normes de sécurité actuellement en vigueur. Ce critère est d’une importance capitale, car la plupart des enfants suçotent, mâchouillent et serrent dans leurs bras leurs doudous. Vous aurez ensuite l’embarras du choix pour trouver un doudou tout doux pour accompagner votre enfant : doudou ourson, licorne, doudou musical loup, koala, souris, panda, peluche lapin…

Outre les normes de sécurité, vous devez également prendre en compte certains critères pour choisir le bon doudou pour votre enfant :

  • La taille : un doudou trop grand peut être encombrant tandis qu’un doudou trop petit peut être difficile à saisir par votre enfant. Par ailleurs, les petits jouets se perdent souvent facilement.
  • La matière : toutes les matières douces (coton, lin, laine…) sont à privilégier. C’est encore mieux si elles sont hypoallergéniques. Elles doivent bien évidemment être lavables pour être toujours hygiéniques.

Le doudou : à partir de quel âge et jusqu’à quand ?

Doudou : jusqu'à quel âge le laisser à l'enfant ?

Le besoin d’un doudou peut apparaître assez tôt chez l’enfant. Certains bébés en adoptent un dès leur 4 ou 5e mois. Cependant, il apparaît le plus souvent aux environs du 8e mois, période à laquelle les tout-petits commencent généralement à ressentir l’angoisse de la séparation, car ils réalisent qu’ils sont des individus bien distincts de leurs parents.

Il faut savoir que ce ne sont pas tous les enfants qui peuvent avoir besoin d’un doudou. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter si votre enfant n’en adopte pas un. Cela ne signifie pas qu’il est plus fort ou qu’il est insensible, mais tout simplement qu’il a trouvé une autre façon de se rassurer par rapport à vos séparations temporaires. Certains enfants sucent par exemple leur pouce au lieu de s’attacher à un doudou.

Tout comme il n’y a pas vraiment d’âge précis pour le début d’attachement à un doudou, il n’y a pas non plus d’âge limite fixe pour s’en détacher. Mais dans la plupart des cas, ce besoin s’estompe naturellement au cours de la sixième année de l’enfant. Toutefois, certains peuvent s’en détacher très rapidement dès leurs 2 ou 3e anniversaire avec la rentrée scolaire notamment tandis que d’autres peuvent le garder jusqu’à leurs 10 ou même 12 ans.

Il n’est pas rare que l’enfant délaisse son doudou lorsqu’il rentre en maternelle où il découvre de nombreuses activités qui peuvent lui faire oublier l’absence de ses parents et par conséquent son besoin d’avoir son doudou à proximité. Par ailleurs, il y a également le regard des autres et la volonté de faire comme eux. Votre enfant peut prendre exemple sur ses camarades de classe qui n’en ont pas.

Une fois en primaire, votre enfant ne devrait plus avoir besoin de cet objet. Mais si c’est encore le cas, il n’y a pas de raison de paniquer si tout va bien c’est-à-dire s’il est en bonne santé et que le pédiatre ne remarque aucun problème de croissance ou de développement. Il est inutile de lui enlever de force. Il s’en détachera lorsqu’il sera prêt.

Comment aider l’enfant à se détacher de son doudou ?

S’il est vivement déconseillé de sevrer brutalement votre enfant de son doudou, vous pouvez très bien l’aider à s’en détacher progressivement et de manière intelligente. Pour ce faire, vous pouvez notamment :

  • Rassurer votre enfant et le responsabiliser en le séparant peu à peu de son doudou. L’idée est de ne pas lui enlever soudainement cet objet, mais de lui proposer par exemple de garder son doudou seulement à la maison et de ne pas l’apporter à l’école ou encore de le laisser dans la voiture lorsque vous allez dans un magasin ou dans un restaurant.
  • Rassurer votre enfant par les bons mots et les bons gestes lorsqu’il réclame son doudou alors que vous ne l’avez pas avec vous lors de vos sorties.
  • Aménager une place dédiée pour ranger le doudou lorsque votre enfant ne joue pas avec ou n’en a pas besoin. Il sera ainsi rassuré de savoir que son doudou de compagnie se trouve à une place bien précise.
  • Lui faire comprendre qu’il est maintenant assez grand pour ne plus avoir besoin de son doudou. Vous pouvez prendre l’exemple de ses camarades de classe qui n’emportent plus leur doudou à l’école.

Avec ou sans votre aide, votre enfant se séparera de son compagnon d’enfance lorsqu’il sentira qu’il est suffisamment grand et confiant pour vivre les moments de séparation sans aucune aide. Cette étape peut prendre du temps et il se peut que le besoin d’avoir son doudou réapparaisse occasionnellement lors de moments angoissants (visite chez le médecin, premières vacances sans les parents…).

Don't Miss