Comment aider un Père à surmonter son Baby-blues ?

0
baby-blues-père
Comment aider un Père à surmonter son Baby-blues ?
5 (100%) 1 vote[s]

Depuis quelques années, les études démontrent que le père comme la mère peuvent souffrir du baby-blues après la naissance de leur enfant. C’est un sujet peu abordé puis que la représentation des pères touchés est minime par rapport à celle des mères.

Néanmoins, cela représente la réalité quotidienne de certains pères. Pour tout connaître de ce sujet dans le but d’aider un jeune père, n’hésitez pas à tirer parti des conseils de cet article.

Qu’est-ce que le Baby-Blues du Père ?

Comme pour la mère, le baby-blues chez le père peut se définir par un état dépressif passager à la suite de la naissance d’un enfant.

Toutefois, les origines ne sont pas les mêmes chez la femme ou chez l’homme. Pour ce dernier, la détresse psychologique est au premier plan.

En effet, la naissance de son enfant est un choc émotionnel heureux mais remettant immédiatement en question sa position d’être humain ainsi que ses obligations. Cela signifie qu’un père passe de l’inconscience de la vie au devoir d’assurer une stabilité et une sécurité à ce petit être si fragile.

Ainsi, ces responsabilités représentent une pression suffisamment forte pour entraîner un baby-blues chez le père.

Il faut bien comprendre que la naissance est un bouleversement dans une vie, il est donc normal de ressentir des émotions négatives et contradictoires. Le père ne doit pas en avoir honte. Le baby-blues chez le père est donc une mauvaise gestion de ce bouleversement avec pour prédominance la peur. Surtout celle de ne pas être à la hauteur. Vous pourrez trouver des témoignages et informations complémentaires sur monblogdebebe.fr.

aider le papa face au baby blues

Quels sont les symptômes du Baby-Blues chez le Père ?

Les symptômes du baby-blues chez le père se caractérisent par des changements brusques de comportement devant attirer l’attention de l’entourage proche.

Un stress inhabituel, une perte d’appétit, des colères ou des pertes d’impatience fréquentes, un repli sur soi, un refus de s’occuper ou de toucher son enfant sont autant de symptômes pouvant être à l’origine d’un baby-blues chez le père.

De plus, il peut aussi souffrir d’une fatigue exagérée ainsi que d’insomnies.

Plus le temps passe, plus le père utilise la fuite pour se protéger. Il devient donc distant avec sa femme et son enfant. Il pense à tort qu’il est le plus mauvais des pères. Il est aussi possible que cela est un effet sur l’enfant comme indiquer cet article.

Comment aider un père à surmonter son Baby-Blues ?

Que vous soyez sa compagne ou un proche, vous pouvez aider un père souffrant du baby-blues. Ce sont dans un premier temps vos observations qui vous permettront de déterminer le mal-être chez le père.

Ensuite, vous devez favoriser le dialogue pour l’amener à se libérer de ses peurs.

Enfin, confiez-lui des petites tâches en relation avec son enfant (chauffer le biberon, apporter une couche propre etc.) pour que son sentiment d’utilité et de juste place se dessine peu à peu.

Ainsi il trouve sa place progressivement en se déculpabilisant de ses obligations et de ses idées noires. Il est aussi important pour le père comme pour la mère de ne pas rompre entièrement avec ses anciennes habitudes comme sortir avec ses amis, aller au cinéma ou encore manger au restaurant.

Vous connaissez maintenant tous les détails sur le baby-blues du père. En mettant en place ces conseils, il acceptera progressivement sa paternité pour ce qu’elle est, des moments de bonheur intense !

Une vidéo sur le sujet du baby-blues chez les papas

 

Détail de l'article
Nom de l'article
Comment aider un Père à surmonter son Baby-blues ?
Description
Après une naissance il arrive que le père de l'enfant soit pris du baby blues. Mais qu'est ce que c'est et comment l'aider en sortir?
Auteur
Publisher Name
Maya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici